• 3 commentaires

  • votre commentaire
  • Les tâches ménagères étaient celles de la femme.
    Mais un soir, Louise arrive du travail pour trouver les enfants lavés, une brassée de lessive dans la laveuse et l'autre dans la sécheuse. Le souper était sur la cuisinière et la table mise. Elle en fut très étonnée !
    Clermont avait lu un article qui mentionnait que les femmes qui travaillent à temps plein et qui doivent faire toutes les tâches ménagères étaient trop fatiguées pour faire l'amour. La soirée se passa bien et le lendemain, Louise en fit part à ses compagnes de travail.
    «Nous avons eu un très bon souper. Clermont a même nettoyé. Il a aidé les enfants pour leurs devoirs, plié les vêtements et les a même rangés. J'ai eu une soirée formidable».
    «Mais que s'est-il passé après?»
    «Oh, c'était parfait aussi. Clermont était trop fatigué...»
    Mais finalement : qui est le perdant dans tout cela ? Les deux non ?

    3 commentaires

  • votre commentaire
  • 228587_458548110856434_258681973_n

    2 commentaires
  •  

    Quatre types sont en train de se raconter des histoires dans un bar. Un des types s'absente pour aller aux toilettes. Les trois autres continuent de parler.

    Le premier dit : J'avais peur que mon fils soit un bon à rien parce qu'il a commencé en lavant des voitures pour un concessionnaire local. Or le concessionnaire est tombé malade, ils ont nommé mon fils vendeur et il a vendu tellement de voitures que c'est lui qui est devenu concessionnaire. En fait, c'est une belle réussite, non ? Et il vient tout juste d'offrir a son meilleur ami une Mercedes pour son anniversaire.

    Le second qui dit : Je me faisais des cheveux pour mon fils, parce qu'il a commencé en ratissant les feuilles dans les jardins pour un agent immobilier. Mais l'agent a du interrompre sa carrière, mon fils est devenu vendeur commissionné, et finalement il a acheté l'agence immobilière. Ca marche tellement bien qu'il vient juste d'offrir une nouvelle maison à son meilleur ami pour son anniversaire.

    Le troisième type dit : Oui, oui c'est pas mal. Mais mon fils à moi a débuté en lavant les sols dans une société de courtage. Eh bien il a pris un congé, il est devenu courtier, et maintenant c'est LUI le patron de la société de courtage. Il est tellement riche qu'il vient d'offrir à son meilleur ami 1 million de dollars en actions pour son anniversaire.

    Le quatrième type revient des toilettes. Les trois premiers lui racontent qu'ils étaient en train de parler de leurs fils respectifs, et de leurs belles réussites dans la vie. Malheureusement, je dois admettre que mon fils est une des grandes déceptions de ma vie. Il a commencé comme coiffeur et il est toujours coiffeur après quinze ans. En plus, je viens de découvrir qu'il est homosexuel et qu'il a plusieurs petits amis. Mais bon, j'essaye de voir le bon côté des choses : ses petits amis viennent juste de lui offrir une nouvelle Mercedes, une nouvelle maison et 1 million de dollars en actions pour son anniversaire...


    3 commentaires
  • panneau

    Trouvé sur Chtits panneaux

    On ne dit pas mon corridor, mais mon corps se repose.
    On ne dit pas c'est l'Amazone, mais c'est là que j'habite.
    On ne dit pas un ouvre-boîte, mais un portier de night-club.
    On ne dit pas il est chétif, mais il est chez le coiffeur.
    On ne dit pas la maîtresse d'école, mais l'institutrice prend l'avion.
    On ne dit pas jerrycan, mais je rigole.
    On ne dit pas le ton monte, mais la fille moche prend l'ascenseur.
    On ne dit pas javéliser, mais j'ai lu.
    On ne dit pas un ingrat, mais un nain gros.
    On ne dit pas le petit poucet, mais le gosse était constipé.
    On ne dit pas mine de rien, mais gisement épuisé.
    On ne dit pas démanger, mais vomir.
    On ne dit pas un poète, mais un klaxon.
    On ne dit pas un enfoiré, mais une année de perdue.
    On ne dit pas une biroute, mais une route à deux voies.
    On ne dit pas dégâts des eaux, mais des marins.
    On ne dit pas je suis paniquée, mais je cherche un mec.
    On ne dit pas adéquation, mais y a-t-il des questions.
    On ne dit pas je suppute, mais je suis péripatéticienne.
    On ne dit pas je suis très sain, mais j'aime les gros nichons.
    On ne dit pas un conquistador, mais un imbécile narcissique.
    On ne dit pas j'ai vaincu, mais je suis pluri-anal.
    On ne dit pas faire des vendanges, mais péter comme un Dieu.
    On ne dit pas un microprocesseur, mais un petit prof.
    On ne dit pas jerrican, mais je m'bidonne.
    On ne dit pas un oenologue, mais un sexologue.
    On ne dit pas un homme hors pair, mais un eunuque.
    On ne dit pas couper le beurre, mais circoncire.
    On ne dit pas barbecue, mais poils aux fesses.
    On ne dit pas la bonne paella, mais la femme de ménage est absente.
    On ne dit pas mélodie en sous-sol, mais gare la voiture au parking souterrain.
    On ne dit pas je tripote, mais j'ai trois amis.
    On ne dit pas le processus de paix est enclenché, mais je vais lâcher une caisse.
    On ne dit pas c'est alligator, mais c'est Mouloud qui a raison.
    On ne dit pas un pinailleur, mais un mari infidèle.


    3 commentaires
  • Pas besoin d'adn 07
    Pas besoin d'adn 04
    Pas besoin d'adn 08
    Pas besoin d'adn 11
    Pas besoin d'adn 06
    Pas besoin d'adn 01
    Pas besoin d'adn 02
    Pas besoin d'adn 14
    Pas besoin d'adn 15

    votre commentaire

  • 1 commentaire
  • Un beau jour, un prêtre prénommé Réjean décide de faire une promenade en bateau. Malheureusement, avec une journée où les vagues sont très fortes et un vieux bateau, le petit navire du prêtre est en train de couler...
    Peu après, un gros bateau neuf et solide passe à coté du bateau du prêtre, le conducteur lui dit
    - Venez vite, je vais vous aider!
    - Ce n'est pas nécessaire, réplique le prêtre, le bon Dieu va me sauver...
    Quelques minutes plus tard, un bateau de croisière s'approche. Le conducteur lui demande s'il peut l'aider.
    - Non, répond le prêtre, Dieu va venir me porter secours!
    Peu après le départ de ce bateau, un hélicoptère parcours le ciel, le conducteur crie de toutes ses forces:
    - Je descends vous aider! Mais, évidemment, le prêtre répond que son Dieu va lui venir en aide.
    Peu après, le prêtre se noie, au fond de la mer... Arrivé au paradis, il demande
    - Mais mon Dieu, pourquoi est-ce que vous ne m'avez pas sauvé?
    Ce à quoi Dieu répondit
    - Mais je t'ai envoyé 2 bateaux et 1 hélicoptère!


    votre commentaire
  • J'ai emmené mon père au centre d'achat l'autre jour pour s'acheter des nouvelles chaussures, (il a 92 ans). Nous avons décidé de manger une bouchée dans un casse-croûte. J'ai remarqué qu'il regardait sans cesse l'adolescent à côté de lui. L'adolescent avait les cheveux en pic et de toutes les couleurs, vert, rouge, bleu, orange.
    Mon père continuait de le regarder. Chaque fois que l'adolescent se retournait, il voyait mon père qui le fixait.
    Quand l'adolescent en a eu assez, avec sarcasme, il a demandé :
    "Qu'est-ce qui se passe le vieux, t'as jamais rien fait de fou dans ta vie?"

    Connaissant mon père, je me suis dépêché d'avaler pour ne  pas m'étouffer sur sa réponse, je savais bien qu'il en aurait une bonne.Très décontracté et sans cligner de l'oeil, il a dit :
    "Je me suis saoulé un jour et j'ai eu une relation sexuelle avec un paon au parc Safari; je me demandais si tu étais mon fils"


    3 commentaires
  • Mais qui a inventé la culotte

     

     

     

     

     

     

     

     

    Catherine de Médicis montait à cheval en amazone. Quand elle devait monter sur son cheval ses valets amenaient un petit escabeau afin qu'elle puisse monter sur la selle.

    Mais pour qu'elle puisse tenir en selle, il y avait au bord de cette selle une bitte qu'elle enjambait du coté droit. Pour ce faire elle était obligée de relever ses robes et dessous assez haut ce qui faisait découvrir aux valets son anatomie.

    Alors pour punir ses valets qui se bousculaient pour l'escabeau, elle demanda à son couturier de lui façonner un vêtement qui cacherait sa partie intime? Celui-ci lui fabriqua ce qui devait s'appeler une culotte en soie et dentelle.

    Du coup, toute la cour féminine se sentit obligée de porter cette fameuse culotte qui deviendra un "Slip" puis un "String".


    votre commentaire
  • people.gifTous les 10 ans, d'anciens copains de classe se retrouvent pour passer une bonne soirée ensemble. Au moment de fêter leurs 40 ans, ils se retrouvent et se demandent où passer cette soirée. Au début ils n'arrivent pas à se mettre d'accord sur le lieu mais l'un d'eux propose: Allons au restaurant Le Lion, la serveuse est vraiment jolie et porte toujours un chemisier avec un décolleté bien plongeant. Aussitôt dit, aussitôt fait.

    Dix ans plus tard, pour leurs 50 ans, ils se retrouvent à nouveau et se demandent où passer la soirée cette fois. Au début ils n'arrivent pas à se mettre d'accord sur le lieu mais l'un d'eux propose : Allons au restaurant Le Lion, on y mange très bien et la carte des vins est excellente." Aussitôt dit, aussitôt fait.

    Et dix ans plus tard, quand ils fêtent leurs 60 ans, ils se retrouvent à nouveau et se demandent comme d'habitude où passer la soirée. Au début ils n'arrivent pas à se mettre d'accord sur le lieu mais l'un d'eux
    propose : Allons au restaurant Le Lion, c'est calme et non-fumeur. Aussitôt dit, aussitôt fait. Toujours dix ans plus tard, pour leurs 70 ans donc, ils se retrouvent et se demandent où passer la soirée. Au début ils n'arrivent pas à se mettre d'accord sur le lieu mais l'un d'eux propose : Allons au restaurant Le Lion, c'est bien adapté aux fauteuils roulants et il y a un ascenseur. Aussitôt dit, aussitôt fait.

    Dernièrement, ils fêtaient leurs 80 ans et se demandaient où aller. Au début ils n'arrivaient pas à se mettre d'accord sur le lieu mais l'un d'eux proposa : Allons au restaurant Le Lion. Et tous de répliquer : Bonne idée, nous n'y sommes jamais allés !


    votre commentaire
  • On devrait vivre la vie à l'envers.

    Tu commences par mourir. Ça élimine ce traumatisme qui nous suit toute la vie.

    Après, tu te réveilles dans une maison de retraite, en allant mieux de jour en jour.

    Alors, on te met dehors sous prétexte de bonne santé et tu commences par toucher ta retraite.

    Ensuite, pour ton premier jour de travail, on te fait cadeau d'une montre en or et tu as un beau salaire.

    Tu travailles quarante ans jusqu'à ce que tu sois suffisamment jeune pour profiter de la fin de ta vie active.

    Tu vas de fête en fête, tu bois, tu vis plein d'histoires d'amour ! Tu n'as pas de problèmes graves. Tu te prépares à faire des études universitaires.

    Puis, c'est le collège. Tu t'éclates avec tes copains, sans affronter les obligations, jusqu'à devenir bébé.

    Les neuf derniers mois, tu les passes flottant tranquille, avec chauffage central, room service, etc...

    Et, à la finale, tu quittes ce monde dans un orgasme !


    votre commentaire
  • plancher

    votre commentaire
  • Retrouver son nord 

    c'est le nom de ce site où vous pourrez trouver beaucoup d'informations.

    Bonne lecture


    votre commentaire
  • Il était une fois 2 nonnes, soeur Mathématiques (SM) et l'autre soeur Logique (SL).
    Un soir alors qu'il commençait à faire nuit, et qu'elles étaient encore bien loin de leur couvent...
    SM: Avez-vous remarqué cet homme qui nous suit depuis 38 minutes et demi, je me demande ce qu'il peut bien nous vouloir?
    SL: C'est logique. Il veut nous violer.
    SM: Oh non! A la distance où il se trouve il nous aura rejoint dans 15 min au plus. Que pouvons -nous faire?
    SL: La seule chose logique à faire bien sur, est de marcher plus vite.
    SM: Ca ne marche pas.
    SL: Bien sur que ça ne marche pas. L'homme a fait la seule chose logique qu'il pouvait faire. Il s'est mis à marcher plus vite lui aussi.
    SM: Alors que faisons-nous? A ce stade il nous aura rejoint dans une minute.
    SL: La seule chose logique à faire est de nous séparer. Vous allez de ce côté, et je vais par là. Il ne pourra pas nous suivre toutes les deux.
    L'homme choisit de suivre Soeur Logique. Soeur Mathématiques arrive au couvent et s'inquiète de ce qu'il a pu arriver à Soeur Logique. Puis Soeur Logique arrive.
    SM: Soeur Logique! grâce à Dieu vous êtes là! Racontez-moi ce qui s'est passé!
    SL: La seule chose logique est arrivée. L'homme ne pouvait pas nous suivre toutes les deux donc il a choisi de me suivre.
    SM: Oui, oui! Mais ensuite que s'est-il passé?
    SL: La seule chose logique est arrivée. J'ai commencé à courir aussi vite que je pouvais et il s'est mis à courir aussi vite qu'il pouvait.
    SM: Et alors?
    SL: La seule chose logique est arrivée. Il m'a rattrapée.
    SM: Oh mon Dieu! Et qu'avez-vous fait?
    SL: La seule chose logique à faire. J'ai soulevé ma robe.
    SM: Oh ma soeur! et l'homme qu'a-t-il fait?
    SL:La seule chose logique, il a baissé son pantalon.

    SM: Oh non! Et que s'est-il passé alors?
    SL: N'est-ce pas logique ma soeur? Une nonne avec la robe levée court plus vite qu'un homme avec le pantalon baissé. Et pour ceux qui avaient imaginé une autre fin, vous réciterez deux Je vous salue Marie!


    1 commentaire

  • 2 commentaires
  • Barbie a 50 ans
    Titi en a 60!
    Superman!
    Thor!
    Hulk!
    Wonderwoman!
    Batman et Robin!
    Spiderman!
     
    La vie est courte!
    Pardonne vite!
    Embrasse lentement!
    Aime vraiment!
    Ris de toutes tes dents!
    N'arrête jamais de sourire!
    Même si ce n'est pas ce que tu attendais,
    pendant que tu vis, danse...

    24 commentaires