• C'est l'histoire d'un mec complètement bourré qui se permet de sonner chez des gens à 4 heures du matin.
    L'homme de la maison se lève et demande :
    - Qu'est-ce que tu veux?
    L'autre répond :
    - Viens me pousser ! Il faut que tu viennes me pousser !
    Excédé le propriétaire de la maison lui dit:
    - Je ne te connais pas, il est 4 heures du mat, tu me réveilles pour me dire de te pousser, va te faire foutre...

    De nouveau dans sa chambre, il se remet au lit. Sa femme n'est pas contente du tout et lui dit:
    - Quand même tu exagères, cela t'est déjà arrivé d'être en panne, tu aurais pu le pousser ce pauvre type !
    - Ouais, mais en plus il est bourré.
    - Raison de plus pour le pousser, il ne va pas y parvenir tout seul. Non, là vraiment je ne te reconnais pas, je suis très déçue de ton attitude...

    Son mari, pris de remords, se rhabille et descend. Il ouvre la porte et dit:
    - Eh mec je vais te pousser, tu es où?
    Et le mec bourré répond:
    - Là, sur la balançoire!


    votre commentaire
  • Dans un procès se déroulant dans une ville de province, un avocat appelle son 1er témoin à la barre : une grand-mère très âgée.

    Il s'approche d'elle et lui demande : 

    - Mme Jeanne, me connaissez-vous ?

    - Oh ! Oui je vous connais depuis votre enfance Maître Langlois, et sincèrement vous me décevez beaucoup ! Vous êtes un grand menteur, vous trompez votre femme, vous manipulez les gens et vous êtes un médisant et un calomniateur. Au lit, vous pensez être un bon coup alors que tout le monde sait que vous êtes un éjaculateur précoce. Vous n'êtes qu'une mauviette et vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez. Oh! Oui je vous connais !

    L'avocat surpris, ne sachant que faire, pointe l'autre avocat du doigt.

    - Mme Jeanne, connaissez-vous l'avocat de la défense ?

    - Bien sûr que je le connais ! Je connais Maître Richard depuis qu'il est tout jeune. Il est paresseux, obèse et il est alcoolique. Il ne peut pas avoir de relation sexuelle normale et il est l'un des pires avocats de tout le département. Non seulement il a trompé sa femme avec trois femmes différentes, mais l'une d'entre elles est votre épouse. Oh! Oui je le connais !

    L'avocat de la défense est au bord de l'apoplexie.

    Le juge demande alors aux deux avocats d'approcher et, d'une voix très calme, leur dit: Si l'un de vous demande à cette dame si elle me connaît, je vous envoie tous les deux en prison pour outrage à la Cour !


    votre commentaire

  • 11 commentaires
  • 3003721397_1_3_7aotpkduJe te transmets ce tuyau, parce que pour moi ça a marché :
    A la télé j'ai regardé une émission, dans laquelle un représentant du Dalaï-lama affirmait que pour obtenir la paix intérieure, nous devions toujours finir ce que nous avions commencé, et qu'à cette condition nous bénéficierions davantage de calme dans nos existences.

    J'ai regardé autour de moi, j'ai fait le tour de la maison pour trouver les choses que j'avais commencées sans les terminer.....

    Et j'ai fini une bouteille de Rosé de Provence, une bouteille Bordeaux, une bouteille de côte du Roussivon, une vouteile de bodka, un buteil de poââre, le rest dwiski, et 1 bpoit de choccccla.

    Tou nimaggine pa com jem sens achemen mieu mintnan.

    Psasse el mssage a tou ceux con bsoin de paix intrieur et di leurrke jeu lé zèm.


    votre commentaire
  • chaudronUn type meurt sur la frontière francosuisse, quand il arrive au ciel, Saint Pierre lui dit:

    - Bon votre vie sur terre, pas terrible, quelques adultères, pas souvent la messe, un blasphème, je ne peux pas vous faire entrer au paradis, mais comme vous n'avez rien commis de grave, et que vous êtes mort sur la frontière, je vous laisse le choix entre l'enfer suisse et l'enfer français.

    - Mais Saint Pierre, je ne connais ni l'un ni l'autre, pourriez vous m'en dire un peu plus ?

    - Et bien l'enfer suisse, on vous met dans une grande marmite pleine de purin, des petits gnomes très vilains qui sentent mauvais mettent des bûches sous la marmite, un dragon vient allumer les bûches et vous cuisez toute la journée et le lendemain, pareil !

    - Et l'enfer français ?

    - Et bien l'enfer français, on vous met dans une grande marmite pleine de purin, des petits gnomes très vilains qui sentent mauvais mettent des bûches sous la marmite, un dragon vient allumer les bûches et vous cuisez toute la journée et le lendemain, pareil ! Mais moi, je serais vous, je prendrais l'enfer français...

    - Mais Saint Pierre, c'est la même chose !

    - Non, dans l'enfer français, un jour les gnomes sont en grève, un jour on n'a pas livré les bûches, un jour le dragon est en RTT, un jour on ne trouve plus la marmite, un jour on n'a pas commandé le purin.


    2 commentaires
  • Vous avez fait l'académie d'OuchyIls ont vraiment un sens de l'humour très particulier ces vaudois.

    Quand les ânes et leurs guides arrivaient à Saint-François, les gens s'exclamaient :

    • Tiens, voilà l'Académie d'Ouchy !

    Ce monument, situé près de l’embarcadère de la CGN (Compagnie générale de navigation) a été construit pour honorer ces travailleurs infatigables qui transportaient les blocs de pierre et le sable - destinés aux travaux de la ville - déchargés des barques qui arrivaient au port d’Ouchy.

    Trois têtes d'ânes, sculptées dans le bronze
    Oeuvre du sculpteur Edouard Marcel Sandoz qui l'offre à la Commune d'Ouchy; la fontaine est inaugurée le 2 juin 1937 en souvenir de l'Académie d'Ouchy.


    votre commentaire
  • Le passager d'un taxi se penche vers l'avant pour poser une question au chauffeur et lui touche l'épaule doucement pour attirer son attention.
    Le chauffeur lâche un cri, perd le contrôle du véhicule, évite un autobus de justesse, monte sur le trottoir et s'arrête à quelques centimètres de la vitrine d'un magasin !
    Pendant quelques instants c'est le silence, puis le chauffeur, d'une voix tremblante :
    - Je regrette, mais vous m'avez vraiment fait peur !
    Le passager s'excuse en disant qu'il ne pensait pas qu'un simple touché sur l'épaule pourrait l'apeurer autant.
    Le chauffeur répond :
    - Ne vous excusez pas, c'est entièrement de ma faute. C'est ma première journée de taxi... Pendant 25 ans, j'ai conduit un corbillard...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique