• Je me thérapeutise!

    Bonjour,

    Le hasard est vraiment surprenant. Ce matin je reçois d'un ami l'information suivante (non sans le commentaire que ça va plaire aux féministes) : "La première coquille protectrice des testicules a été utilisée au hockey en 1874. Et le premier casque protecteur, en 1974. Cela a donc pris 100 ans aux hommes pour comprendre que le cerveau aussi est important." Et moi, d'ajouter : entre les deux, il y a le lien avec le tout, le coeur!

    Mais hasard est le nom que Dieu emprunte quand il voyage incognito! (dixit Einstein), ça tombe tellement bien, je cherchais un moyen de réagir aux commentaires très en-dessous de la ceinture qui ont été insérés en-dessous (tiens aussi!) de mes articles que je considère (s'il vous plaît... arf...) comme importants, de fond, d'un niveau élevé, enfin vous voyez l'idée, je me la pète carrément...

    Qu'on aille saluer Socrate par son chibre, ça va, il doit connaître la nature humaine puisqu'elle lui a fait boire la ciguë! Mais pour l'homme sans bras ni jambe, là j'ai été choquée et puis ça m'a rendue triste!

    D'abord, j'ai été tentée de rentrer en matière avec une phrase du style : je n'ai pas de queue, et de vous voir éternellement tourner autour du sujet, pire de tout ramener à elle, ça m'interpelle! Pas que je sois une "sainte n'y touche" loin de là, mais quand même, pourquoi si souvent tout ramener à elle?

    Mais voilà, je suis thérapeute... Alors je pratique autrement. C'est comme quand Jésus (oui, c'est mon copain, je m'appelle Christiane) dit : Avant de regarder la paille qui se trouve dans l'oeil de ton voisin, occupe-toi de la poutre qui est dans le tien! Nous on appelle ça le miroir! Tout ce qui est à l'extérieur est le reflet de ce qui est à l'intérieur!

    Bon, je fais quoi avec ça?

    Simple, première question à se poser : de quoi j'accuse?

    J'accuse

    • de ne rien respecter

    • de tout ramener au sexe

    • d'être trivial, ordinaire

    Et voilà ma tranche de gâteau... où est-ce que je suis pareille, ou franchement à l'opposé parce que je n'ose pas être pareille!

    • Il m'arrive de ne pas me respecter. Pour les autres, je ne vois pas, mais si quelqu'un veut me contredire, je suis à l'écoute!
      Oui, je ne me respecte pas toujours, quand je mange même si je n'ai pas faim, quand je reste devant mon ordinateur même si un bon livre me ferait du bien, quand je m'efforce de faire, faire, faire pour épater la galerie alors que mon âme a besoin du repos et du vide pour s'exprimer!

    • Tout ramener au sexe, là c'est un peu plus délicat... non enfin c'est très simple, je ne ramène rien au sexe, peut-être même que je l'ai un peu oublié et qu'il réclame d'exister lui aussi!

    • Être ordinaire, alors là ce serait pour moi terrible, je me démène tellement pour être extra ordinaire, pour sortir du lot, pour briller, pour faire de grandes choses. Les grandes leçons sont dans les petites choses!

    Et maintenant, pour terminer la boucle, quelles sont mes bonnes raisons de me comporter comme cela ?

    • Quand je ne me respecte pas, que je mange trop ou que je fais trop, je mange pour combler quelque chose à l'intérieur, j'en suis consciente presque chaque fois, et quand j'en fais trop, j'ai peur de ne pas être à la hauteur, alors je suis dans la performance! Tendre à l'excellence est une bonne chose, il faut juste bien regarder les motivations!

    • Pour la sexualité, les bonnes raisons de ne pas m'en occuper ? Cela évite le vis-à-vis avec l'homme et me donne un semblant de sérénité! Sont-elles vraiment bonnes ces raisons-là?

    • Et de vouloir être extraordinaire, oui ça cache une peur de ne pas être à la hauteur!

    Et je me dis que lui aussi doit avoir de bonnes raisons, mais ce n'est pas mon problème!

    Voilà, fin de l'exercice! Bbbrrrrr!


  • Commentaires

    1
    marie-chou
    Dimanche 25 Octobre 2009 à 11:49
    wouah!!!! bien je vais disserter ça vaut le coup
    mais explique moi pourquoi ce vis à vis avec l'homme qui pourrait te donner un semblant de sérénité..... je crois me sentir un peu concerné , mais je voudrais juste avoir ou entendre ce petit " hic " qui m'interpelle.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :