• Comment saboter la communication

    1
    Interrompez votre interlocuteur, coupez-lui la parole (de toute façon, vous savez déjà ce qu'il va dire).
    2
    Faites autre chose en même temps que vous l'écoutez, vous gagnerez ainsi du temps.
    3
    Repérez ses maladresses et faites-les lui savoir. Pourquoi continuer d'écouter quelqu'un qui peut se tromper ?
    4
    Cherchez le sens caché des messages de votre interlocuteur. Vous verrez, il essaie très souvent de vous dénigrer.
    5
    Si vous avez des doutes sur ses motivations, le mieux est de penser qu'il agit ainsi exprès pour vous embêter.
    6
    Soyez méfiants. On le sait, l'homme est un loup pour l'homme.
    7
    Accusez-le, c'est la meilleure chose à faire pour l'amener à changer.
    8
    Jugez-le. Après tout, vous avez plus de recul que lui pour voir clairement qui il est vraiment.
    9
    Plaignez-vous, afin qu'il se sente coupable et change par lui-même (vous avez fait suffisamment d'efforts, maintenant c'est à lui de changer).
    10
    Utilisez l'ironie. Si cela lui déplaît, vous pourrez toujours répliquer qu'il n'a pas le sens de l'humour.
    11
    Faites-lui comprendre vos intentions sans parler. Inutile de se fatiguer à faire des phrases qu'il risquerait de ne pas comprendre.
    12
    N'exprimez jamais vos sentiments. Seuls les faibles le font.
    13
    Laissez votre interlocuteur deviner vos sentiments. S'il échoue, c'est qu'il ne s'intéresse pas vraiment à vous (ou ne vous aime pas vraiment si c'est votre partenaire).
    14
    Contredisez-le le plus souvent possible. Votre point de vue vaut autant que le sien (si ce n'est pas plus).
    15
    Arrangez-vous pour faire des sous-entendus et des insinuations. Votre interlocuteur ne pourra jamais vous reprocher d'avoir dit ce que vous n'avez pas dit.
    16
    Ne demandez pas mais exigez. C'est le plus sûr moyen d'être satisfait.
    17
    N'assumez aucune responsabilité si l'interaction dégénère. Ne faites pas ce plaisir à votre interlocuteur.
    18
    Ne faites jamais de compromis, ne cédez pas. Si vous lui donnez le petit doigt, il vous prendra tout le bras.
    19
    Utilisez n'importe quelle parole de votre interlocuteur pour l'agresser. Peu importe le contenu, tout peut être prétexte à régler vos comptes.
    20
    Faites dire à l'autre ce qu'il n'a pas dit et critiquez-le pour ça.
      Yves-Alexandre Thalmann

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Maelle57
    Samedi 29 Mai 2010 à 23:45
    C'est horrible mais courant tout ça...J' étais déjà mal et seule à me parler :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :