•  

    Sur une plage, au bord des flots clapotants, jouent deux enfants.
    Consciencieusement, ils montent châteaux de sable, à l'aide de pèles, pioches et petits bidons, sans oublier les moules, pas celles de la mer, ceux qui leur permettent de donner à leur château des allures de fonds marins.

    Chaque vague vient gentiment rafraîchir leurs petits pieds, de temps en temps leur culotte, sous le regard un peu distrait de leur mère.

    Soudain, une vague plus grosse que les autres arrive, envoyée peut-être par la sorcière des mers ou par la petite sirène.

    Un des garçons, appelons-le Calimero, voit arriver cette vague. Il se crispe, prend peur et la vague le bouscule, le chahute, le lance par terre, lui fait avaler un peu d'eau puis s'en va… la traîtresse. Il se relève, tant bien que mal, se met à hurler et se dirige vers sa mère qui accourt à sa rencontre :

    - Maman, maman, j'ai peur, je ne veux plus aller jouer au bord de la mer, la vague est méchante, elle m'a fait du mal, elle a voulu me noyer… Elle a démoli mon château de sable.

    Le deuxième, appelons-le Félix, voit arriver la même vague. Il l'observe, joue avec, profite de se faire rafraîchir, saute de joie… et la regarde s'en aller, sa copine de jeu. A sa mère qui le rejoint :

    - Maman, maman, tu as vu la belle vague, c'était grandiose de la voir, imposante, venir jouer avec moi, j'avais très chaud et maintenant ça va beaucoup mieux… Je vais recommencer un nouveau château de sable un peu plus loin.

    Et vous? Etes-vous Calimero ou Félix?


    votre commentaire